Evenements

28/03/2023 | Belles Feuilles

Exercice de l’État et convictions personnelles

Arnaud MONTEBOURG

Ancien Ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique de France

Dans L’Engagement, Arnaud Montebourg livre un plaidoyer passionné pour une politique économique et sociale plus juste et équilibrée et revient sur son expérience à Bercy entre 2012 et 2018.

Arnaud Montebourg est né le 30 octobre 1962 à Clamecy (Nièvre). Après des études à la Sorbonne et à Sciences Po Paris, il entame une carrière d’avocat. En 1997, il devient député de Saône et Loire pour le groupe socialiste. Par la suite, il soutient Ségolène Royal dans sa candidature à l’élection présidentielle et devient son porte parole. Après la campagne, il est placé à la tête du groupe PS à l’Assemblée Nationale. Nommé en 2012 Ministre du Redressement productif, de l’Économie et du Numérique par Francois Hollande, il se distingue par son engagement en faveur du « made in France » et intervient dans plusieurs dossiers industriels stratégiques, comme Florange et Alstom. En 2014, après la fin de son mandat, il se lance dans l’entreprenariat et fonde la société « Bleu Blanc Ruche », qui vise à re-dynamiser le tissu apicole français.

Le goût du risque et du combat : “empêcher les arbres de chuter”

Durant les échanges avec les membres d’Aspen, Arnaud Montebourg a évoqué les combats menés en tant que Ministre du Redressement Productif (2012-2014) et le courage nécessaire pour agir dans une société dominée par la technocratie. Son objectif à l’époque était de prévenir l’effondrement de l’appareil productif français, d’où sa devise “empêcher les arbres de chuter”.

“Jeu est un autre” : le rapport à l’altérité en politique

Arnaud Montebourg a aussi tenu à souligner l’importance d’une attitude ouverte face à l’altérité et la nécessité pour les hommes et femmes politiques d’écouter leurs opposants. Selon lui, la société actuelle est tribalisée en ce que différents groupes restent sourds aux revendications des autres. Pour progresser, il est crucial d’être à l’écoute des opinions divergentes et d’éviter de se figer dans une opposition systématique et improductive.

 

Peut-on encore sauver l’appareil industriel français ? Le socialisme a-t-il abandonné sa mission première, celle d’équilibrer les excès du capitalisme, au profit de combats identitaires et sociétaux ? Dans quelle mesure l’exercice du pouvoir est-il compatible avec la liberté ? Enfin, comment s’engager pour le bien commun après la politique ?

Pour aller plus loin …

Arnaud MONTEBOURG

L’engagement

(Pluriel, 2023)

En savoir plus sur l’auteur :

Arnaud MONTEBOURG

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...