Evenements

2/05/2022 | Belles Feuilles

Présidentielle 2022 : le regard d’une portraitiste de la Ve république

Catherine NAY

Journaliste

 

En pleine période d’élection française, l’Institut Aspen France a convié Catherine Nay à venir nous tirer le portrait de cette élection suite à la parution de son bouquin “Tu le sais bien, le temps passe : souvenir souvenir”.

Catherine Alix Françoise Nay entame des études de droit qu’elle abandonne pour devenir journaliste. En 1968, elle intègre le service politique de L’Express ou Jean-Jacques Servan-Schreiber lui confie la tâche de suivre la droite. Elle rejoint en 1975 Europe1 où elle effectue une grande partie de sa carrière comme éditorialiste. Elle y devient, en 2005, conseillère auprès du président (Jean-Pierre Elkabbach à l’époque). À partir de 2008 la journaliste prend part à de nombreuses émissions comme «Le Grand Journal» de Canal + et «Le Débat des grandes voix» d’Europe1. En 2018, à l’occasion de la commémoration de mai 1958 et de mai 1968, France 3 diffuse le premier documentaire réalisé par Catherine Nay : «De Gaulle et Pompidou, jusqu’à la rupture ». Son premier ouvrage est «La Double Méprise»(1980), qui traite des relations difficiles entre Valery Giscard D’Estaing et Jacques Chirac. Le deuxième,«Le Rouge et le Noir»(1984), se concentre sur une biographie consacrée à François Mitterrand. Nicolas Sarkozy fait l’objet de deux ouvrages, une biographie publiée en 2007 et intitulée «Un Pouvoir nommé désir», suivie d’une chronique de son quinquennat présidentiel : «L’Impétueux» (2012).Catherine Nay publie le premier tome de ses mémoires,« Souvenirs, souvenirs…», en novembre 2019. Le deuxième tome, «Tu le sais bien, le temps passe», est publié en 2021

Des présidents de plus en plus médiatiques

Dans sa lecture de la vie politique de la Ve République, Catherine Nay met en avant l’importante influence de la vie privée des Présidents dans leur gestion de l’État. L’étude des relations et environnements interpersonnels entretenus par les chefs d’État français, de leurs traits d’humeur et caractère, explique pour beaucoup leurs alliances, décisions et prises de position politique. Une rupture majeure entre les présidences Sarkozy et Hollande est l’accessibilité des journalistes à l’Élysée. Sous Sarkozy, tout un organigramme permettait aux journalistes de se rapprocher du pouvoir. Sous Hollande, dans une volonté manifeste de prendre le contrepied de son prédécesseur, le Président a rompu avec cette aisance relationnelle entre le cœur du pouvoir exécutif et les médias. 

Emmanuel Macron, un président en rupture

Cette coupure s’est accentuée sous le quinquennat d’Emmanuel Macron. Il est l’incarnation unique de la politique à l’Élysée. Le dépassement de l’ancien clivage gauche-droite a permis à Macron, en 2017, de poser les bases de son pouvoir « jupitérien ». Initialement sans frondeur, il a pu s’ériger comme alternative forte aux partis traditionnels, et a revendiqué l’arrivée à des postes ministériels de personnes a priori dépolitisées. Cependant, la crise des gilets jaunes a montré que la concentration du pouvoir, associée au manque d’expérience des ministres macronistes, a déconnecté l’Élsyée de la population. Les figures du député et du préfet représentaient auparavant le pouvoir au niveau local et le relai possible aux permanences populaires et négociations sociales. La dissociation législatif-exécutif, plus forte sous Macron, a poussé les manifestations à monter sur Paris pour « tuer le roi ». C’est en voulant pallier ce problème qu’Emmanuel Macron a supprimé l’ENA et dissout le corps diplomatique français. Macron espère ainsi préserver son statut en tuant « la représentation institutionnelle du roi ». Macron est un président qui apprend en marchant. 

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...