Evenements

1/02/2023 | Newsroom

Le développement de la robotique militaire s’est accéléré ces dernières années. Dans un article de la nouvelle revue « Géostratégie », notre Young Leader Engagé Martin Homo (promotion 2022), s’interroge sur les conséquences éthiques, juridiques et tactiques liées au développement de ce « robot

« Géostratégie » : donner au public les clés de compréhension des conflits

Comme le souligne Tom Benoit, directeur de la rédaction de cette revue, dont la sortie en kiosque est prévue pour le 8 février prochain : « On ne peut plus penser ni agir sans vision géostratégique ». L’objectif de cette parution est précisément de donner au public les clés pour comprendre les conséquences des conflits sur les enjeux du monde, qu’ils soient de nature économiques ou sociaux. Le premier numéro inclut un entretien exceptionnel avec le Premier Ministre ukrainien mais également des tribunes de géopolitique de Jean-Louis Gergorin, Pascal Boniface, Sergueï Jirnov, Laurence Vanin ou encore Emmanuel Dupuy…

« Tuer le robot-tueur » ou les limites de la technique aveugle

Dans un article documenté et dialectique, intitulé « Tuer le robot-tueur : la nécessaire prévalence du fait sur le fantasme », Martin Homo, élève à l’Ecole de Guerre, a partagé son analyse du développement des « robots-tueurs », soit des systèmes d’armement automatisés de plus en plus plebiscités par les états-major. L’armée britannique envisage ainsi une proportion d’un robot sur trois combattants à l’horizon 2030.

Comme le souligne l’auteur, l’intégration des robots aux arsenaux reste problématique et pose de sérieux problèmes en termes éthiques (le risque d’une guerre désincarnée), juridiques (le risque de déresponsabiliser les actions de feu) et tactiques (qui commande ? à qui l’action est-elle imputable ? le robot est-il fiable sur un champ de bataille?).

Extrait : « La conception française de la conflictualité s’oppose à toute logique désincarnée. Le fantasme d’une machine tuant froidement et de manière indiscriminée relève de la crainte d’une déshumanisation de la conflictualité. »

Pour retrouver l’article dans son intégralité, rendez-vous en kiosque le 8 février 2023.

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...