Evenements

Défense et aéronautique : la France est-elle armée pour relever les prochains défis mondiaux ?

Marwan LAHOUD

Ingénieur

 

L’Institut Aspen France a reçu Marwan Lahoud, ancien Directeur Général d’Airbus et nouveau Directeur Général de Tikehau Capital, pour un échange autour de l’avenir de l’industrie française de la défense et de l’aéronautique.

Après l’obtention de son diplôme de l’École polytechnique en 1989, Marwan Lahoud choisit de poursuivre une formation d’ingénieur de l’armement à l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace. En 1984 débute sa carrière à la Délégation générale pour l’Armement. Il est par la suite nommé conseiller pour les affaires industrielles au Ministère de la Défense et devient directeur du développement de la Société Nationale Industrielle Aérospatiale (SNIAS) en 1998. En 2012, il est nommé directeur général de l’European Aeronautic Defence and Space company France (EADS).

L’entrée en “économie de guerre” : entre mythe et réalité

Exhortant les grands groupes industriels se préparer au retour des conflits armés de haute intensité, le Président de la République Emmanuel Macron est allé jusqu’à employer le terme d’“économie de guerre”. Marwan Lahoud, quant à lui, estime qu’il n’est pas là question d’un retour aux grands conflits mondiaux. Au contraire, il est question pour les armées françaises et européennes de maîtriser tous les aspects de la guerre moderne (renseignement, cyber-attaques, etc.).

Crise de vocations : les industries de la défense et de l’aéronautique à l’épreuve

Lors de Déjeuner Géopolitique avec les membres de l’Institut Aspen France, Marwan Lahoud met en exergue les principaux défis auxquels ces filières d’excellence sont aujourd’hui confrontées. Pour Marwan Lahoud, ce qui manque avant tout à la France, pour rivaliser avec les autres puissances militaires, ce sont avant tout des compétences, notamment vis-à-vis des opérateurs et du middle-management. Selon Marwan Lahoud, cette crise des vocations doit appeler à l’action. Pour y remédier, il faut favoriser la synergie entre les universités et les grands groupes industriels et, à plus long terme, hisser le pôle universitaire français au rang mondial. 

Face à ces nouveaux paramètres, comment les acteurs industriels peuvent-ils se réinventer sans renoncer à ce qui a fait leur succès ? À quoi ressemblera l’arsenal militaire de demain ? Enfin, comment accélérer le développement de technologies aéronautiques durables tout en maintenant un volume de production capable d’absorber un trafic en augmentation constante ?

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...