Evenements

La grande redistribution des cartes au Moyen-Orient et en Méditerranée

Gilles KEPEL

Politologue français

Vendredi 12 juin 2020, l’Institut Aspen France et EY ont eu le plaisir d’accueillir Gilles Kepel, Professeur à Sciences Po et l’Université Paris Sciences Lettres et Directeur de la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l’ENS/PSL, lors d’une visioconférence sur le thème «Quelles conséquences géopolitiques de la crise du Covid-19 ? Analyse et perspectives d’évolution». Un peu oubliée pendant la crise du Covid-19, la situation au Moyen-Orient n’en est pas moins sujette à de très fortes évolutions.

La crise sanitaire, la récente crise pétrolière, les guerres ou encore les relocalisations sont autant d’éléments qui annoncent une redistribution profonde dans les rapports de force internes et externes ainsi que les équilibres géopolitiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Il devient donc plus que jamais nécessaire de dresser un panorama global des nouvelles lignes de faille pour réévaluer la situation dans la région et les nouveaux rapports à établir avec ses voisins et avec les grandes puissances.

Comment évaluer les différentes réponses apportées à la crise sanitaire par les pays de la région ? Que faire face à l’effondrement des cours du baril et peut-on imaginer la mise en place d’un mécanisme correctif ? Comment répondre aux perturbations économiques de la zone et aux sérieux problèmes de gouvernance qui se profilent ?

La question du pétrole fut la première abordée. La question de la sécurité européenne a ensuite été au cœur des interrogations, et l’émergence d’une politique commune mise sur la table. Un des enjeux auquel devra peut-être faire face l’Europe est l’afflux massif de réfugiés économiques, en conséquence de la crise précédemment évoquée. La Turquie, alors principale porte d’entrée sur l’Europe,tient aujourd’hui des positions jugées peu fiables. Face à cette instabilité, comment l’Europe peut-elle se prémunir de l’ouverture des frontières avec la Grèce, dont la maîtrise est un véritable levier stratégique, auquel la Turquie n’a pas hésité à avoir recours par le passé? L’interdiction du pèlerinage à la Mecque, cinquième pilier de l’Islam, l’isolement de l’Iran, ont aussi été fortement impactés par la pandémie ainsi que les relations entre pays arabes, et les conditions d’un redéploiement de l’Europe sur la rive sud de la méditerranée sont des points qui ont  étéabordés au cours de cette vidéoconférence, et dont Gilles Kepel a mis en lumière les imbrications.

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...