Evenements

Adhésion de l’Ukraine à l’Union Européenne: calendrier, modalités et perspectives.

Jean-dominique GIULIANI

Essayiste français

 

L’Institut Aspen France a reçu 4 experts pour évaluer les modalités d’une adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne. Et si cette ambition n’était pas seulement une utopie occidentale?

Les quatre invités ont tous un lien étroit avec le conflit Ukrainien. Olga Stefanishyna est vice-première ministre du gouvernement Chmyhal, membre du Conseil de défense et de sécurité nationale d’Ukraine. Quant à Elisabeth Guigou, elle est présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale durant l’ouverture du conflit dans le Donbass en 2014. Anna Derevyanko est membre du Conseil national de la politique de lutte contre la corruption, du conseil du programme mondial du Forum économique mondial et du conseil de surveillance du projet « Unlocking the Virtuous Circle » du Forum économique mondial. En 2019, selon le magazine Focus, elle a été incluse dans le Top 100 des femmes les plus influentes d’Ukraine. Jean-Dominique Giuliani est spécialiste des questions européennes et président d’un laboratoire d’idées pro-européen : la Fondation Robert-Schumann.

L’Ukraine et l’Europe, une solidarité renforcée par la guerre

Pour les invités, la guerre favorise à moyen long terme l’intégration de l’Ukraine à l’UE. Ce pays est devenu un sérieux candidat à l’intégration par les liens économiques qu’il entretient avec l’Europe (les importations de produits ukrainiens ont triplé depuis 2002). L’Ukraine décrit son adhésion comme un gain mutuel autour de 3 axes. Pour l’emploi, l’Ukraine est bien formée et son capital humain ne perturbera pas le marché du travail, au contraire l’Ukraine peut approter son expertise afin de dynamiser l’économie. Concernant la souveraineté alimentaire, l’Ukraine est un partenaire de choix, c’est un gros producteur et sa proximité en fait un avantage non négligeable. Enfin, l’Ukraine représente également une barrière protectrice physique contre la Russie.

Quels sont les obstacles à surmonter pour cette intégration?

L’Europe se retrouve lassée d’un élargissement sans fin, il en émerge deux principales conditions afin que l’adhésion se fasse: l’Ukraine doit montrer qu’elle est capable de s’aligner sur les exigences, démocratiques, de l’UE, mais également de respecter les règles commerciales européennes dans des secteurs clés comme l’agriculture. Enfin, il faut une intégration progressive et à plusieurs vitesses car en effet il y a d’autres États qui ont fait une demande il y a des années et qui essaient de se conformer aux critères de Copenhague.

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...