Evenements

La diplomatie de combat : redéfinir l’action extérieure de la France dans un monde en mutation

Anne-Marie DESCÔTES

Ancienne ambassadrice de France en Allemagne

 

A quelques jours de la cyberattaque du site nucléaire de Sellafield par une alliance de hackers chinois et russes, l’Institut Aspen a reçu David Colon, spécialiste de l’histoire de la manipulation et de la propagande, et auteur de “La Guerre de l’Information” (Éditions Tallandier, 2023).

Anne-Marie Descôtes, née le 5 décembre 1959 à Lyon, est une diplomate française, élevée à la dignité d’ambassadrice de France. Après avoir préparé l’agrégation d’allemand à Berlin, elle est nommée en 1987 attachée culturelle à l’ambassade de France à Bonn. Par la suite, elle intègre la promotion Saint-Exupéry de l’École nationale d’administration, dont elle sort en 1994. Elle est ensuite secrétaire des affaires étrangères à la direction de la coopération européenne au ministère des Affaires étrangères. En 1997, elle est nommée conseillère au cabinet du ministre des Affaires européennes Pierre Moscovici puis, en 2001, première secrétaire à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne à Bruxelles. 

À la fin du mandat de François Hollande, en février 2017, elle est nommée ambassadrice de France en Allemagne.Depuis le 30 août 2022, elle est secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères après avoir été directrice de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger de 2008 à 2013 et ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de France en Allemagne de 2017 à 2022.

Réarmer la diplomatie francaise

Si ces dernières années, le MEAE a fait face à une forme de rigueur budgétaire, le Président a aujourd’hui la volonté d’augmenter ses moyens financiers. Pour la Secrétaire Générale, il faut équiper davantage le corps diplomate, afin qu’il puisse perfectionner et approfondir son expertise. Il a été demandé à la Secrétaire générale de fournir un travail d’analyse et d’identifier les besoins du corps diplomatique pour combler ses failles.

Fake-news, manipulations : comment gagner la guerre de l’information ?

Dans un contexte de désinformation et de guerre d’influence, la communication joue un rôle crucial. Pour Anne-Marie Descôtes, la France doit jouer un rôle de leader en Europe en matière de lutte contre la désinformation. Actuellement, une vingtaine de personnes ont été déployées pour la lutte contre la désinformation au sein du ministère : face à l’ampleur de ce phénomène, il faut faire rempart et proposer des contre-récits. Enfin, la Secrétaire Générale a rappelé l’importance de reconstruire une forme de souveraineté européenne afin d’incarner un bloc solide dans un monde de plus en plus polarisé. 

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...