Evenements

11/06/2024 | Belles Feuilles

Plaidoyer pour une société de résonance

Sibyle VEIL

Directrice générale de Radio France

Dans son essai “Au commencement était l’écoute”, la présidente de Radio France met en lumière les impasses de l’ ”économie du buzz” et plaide pour une société de résonance, qui favorise l’écoute et le dialogue.

Sibyle Veil, née le 26 septembre 1977, est une haute fonctionnaire et dirigeante française. Après des études à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) et à l’École nationale d’administration (ENA), promotion Averroès (2004), elle commence sa carrière au Conseil d’État en tant qu’auditrice, puis conseillère d’État. Elle rejoint ensuite l’administration publique en tant que directrice adjointe au cabinet du Premier ministre François Fillon de 2007 à 2010. En 2015, elle entre à Radio France, où elle occupe divers postes de direction avant de devenir directrice déléguée chargée des opérations et des finances en 2017. Le 12 avril 2018, Sibyle Veil est nommée présidente-directrice générale de Radio France. Sous sa direction, Radio France connaît une série de transformations significatives, notamment une transition numérique accélérée et une modernisation des infrastructures.

Infotainment et buzz à tout prix : les écueils du système médiatique

Pour la Présidente de Radio France, notre société, obsédée par l’image et le bruit, a oublié l’art de l’écoute et du temps long. Plutôt que de se livrer à des enquêtes objectives et approfondies, certains médias préfèrent occuper le terrain en favorisant une approche émotionnelle, plus susceptible de créer du buzz facile et de capter les audiences. A la tête de Radio France, la dirigeante a choisi une autre voie : celle de l’enquête, de la science et de l’innovation. Fidèle à la pensée du philosophe Hermut Rosa, elle cherche à poser les jalons d’une société de résonance, capable de créer du dialogue et de la dialectique. 

Réapprendre à écouter et à lire

Dans son essai, qui s’appuie en partie sur les avancées en matière de neuroscience, Sibyle Veil rappelle que, contrairement à l’image, la lecture et l’écoute actionnent la partie rationnelle de notre cerveau. Pour elle, nous devons réapprendre l’art de la concentration et cesser d’être les victimes consentantes d’une “surabondance de stimulis inutiles”. 

Comment réapprendre à faire société et à reconstruire un lien social qui soit fondé sur un imaginaire partagé ? La crise de la culture est-elle irréversible ? Enfin, comment retrouver un collectif et réapprendre à accepter nos différences, sans les réduire à des images grossières et stéréotypées ?

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...