Evenements

Guerre en Ukraine : première fracture d’un ordre mondial en péril?

Sylvie BERMANN

Ancienne ambassadrice de France au Royaume-Uni

Lors de ce Déjeuner Géopolitique, l’ambassadrice de France, Sylvie Bermann, nous a fait part d’un état des lieux des premiers événements liés à la guerre en Ukraine.

Sylvie Bermann est diplômée de l’université Paris-Sorbonne. Elle entame sa carrière diplomatique en 1979 en tant que Vice-consule de France à Hong Kong. En 1986, elle est nommée deuxième conseillère à l’ambassade à Moscou. En 1992, Sylvie Bermann rejoint la mission permanente de la France auprès de l’ONU. Elle devient cheffe du Service de la politique étrangère et de sécurité commune en 1996 avant d’opérer comme ambassadrice représentante permanente de la France auprès de l’Union de l’Europe occidentale à partir de 2002. Elle est Ambassadrice de France en Russie de 2017 à 2019. En 2019 elle est nommée présidente du conseil d’administration de l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN).

Une offensive soudaine mais réfléchie…

Cette invasion russe est perçue comme inattendue et déraisonnable par la communauté internationale cependant elle est motivée par une revanche sur l’Histoire et l’Occident qui pousse Poutine à poursuivre l’unification de ce qu’il considère être “le monde russe”. Cette invasion ouvre par ailleurs la boîte de Pandore en conduisant à la renaissance de l’OTAN et à une rupture durable entre la Russie et l’Occident.

… qui redéfinit le paysage géopolitique.

Une nouvelle guerre froide se dessine opposant le bloc autoritaire au bloc démocratique. Cette scission a été mise en lumière lors du vote de la résolution A/ES-11/L.1 où 16 États africains se sont abstenu de condamner la Russie. Maintenant coupée de l’Occident, la Russie trouve dans la Chine un allié de circonstance avec lequel elle coopère dans le domaine militaire et spatial. De plus, le manque d’engagement américain et la menace russe motivent les européens à se défaire de la dépendance américaine pour s’unifier en faveur d’une Europe de la défense. L’Europe cherche ainsi à affirmer sa place dans un monde qui se polarise entre la Chine et les Etats-Unis. 

«La liberté n’est jamais donnée, elle se gagne. La justice  n’est jamais donnée, on l’exige.» A. Philip Randolph, défenseur afro-américain des droits civiques

Actualités

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun

"Nous avons tous le devoir de nous engager pour le bien commun"(interview de Jean-Luc Allavena dans Le Figaro, 40ème anniversaire d’Aspen)Dans le cadre du 40ème anniversaire, qui a réuni plus de 600 personnes à l’Institut de France, le Président d’Aspen France,...

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner Europe-Afrique autour de Jean-Marie-BOCKEL

Petit-déjeuner autour de Jean-Marie Bockel Ancien Maire de Mulhouse À l’occasion d’un petit-déjeuner Europe-Afrique, Jean-Marie Bockel, Envoyé personnel du Président de la République, a partagé avec les membres et les invités de l’Institut ses orientations vis-à-vis...

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Retour sur la 5ème édition du Forum Italie-France (à Rome)

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even...